HM 2014 Plain-Chant

Hélène Mugot lors du montage de « Plain Chant », Mai 2014.

Hélène Mugot vit le jour à Bougie (Algérie).
Elle vit aujourd’hui dans une ville grise
où elle s’acharne à ranimer la lumière.
Elle sait lucidement
qu’elle n’y parviendra pas
avant de fermer les yeux
et ça la fait rire.

Après des études de lettres, d’histoire de l’art à la Sorbonne et d’arts plastiques à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris (1972-77), Hélène Mugot a séjourné 2 ans à Rome, à la Villa Médicis (1977-79) en tant que peintre. C’est là qu’elle a compris que la lumière était son véritable sujet.

Cherchant, à son retour, sa nouvelle famille, elle fréquenta deux ans, à l’Institut d’Astrophysique, un petit cénacle de poétes-astrophysiciens, se rendit en 1986, grâce à une bourse Fullbright, au far-west pour rencontrer les artistes Perceptionnalists et travailler à l’Exploratorium de San Francisco. L’année suivante, encore fascinée par les nouvelles technologies, elle séjourna à New-York au Museum d’Holographie et visita le M.I.T. de Cambridge. La France, généreusement, lui offrit d’autres bourses pour poursuivre sa formation.

Instruite par la Source, elle a développé un travail polymorphe autour de la lumière.

Elle vit et travaille en France.

Ses œuvres ont été exposées dans les musées, les galeries, les Foires Internationales européennes, les Centres d’Art…, en France, en Italie, en Belgique, en Allemagne, en Grèce, au Québec.

 

Créerc’était lustrer le monde pour qu’il brille et qu’il se voie.

H M – 1991

Télécharger le CV complet (9pages) :CV complet Hélène Mugot